À la dignité de nos pères, en lutte

Intervention des Chibanis de la SNCF avec le FUIQP dans le cadre de la journée Féminisme et luttes de libération organisée par le Réseau Classe/Genre/Race

Intervention FUIQP, de Farid Bennaï  du 10 Mars 2018

Merci Louisa, Fatima, de nous offrir la possibilité dans le cadre des luttes de libération de nous inscrire, en tant qu’héritiers des luttes des immigrations, dans une continuité simple, celle de nos luttes passées et présentes !

Merci à nos anciens, nos parents, nos chibanis, de nous offrir une fois de plus une belle leçon de résistance et de dignité face aux discriminations, et à ce qu’il est convenu d’appeler en effet un racisme d’Etat.

Les chibanis ont su relever la tête et lever le point unis pour dire ça suffit.

Pour dire, nous voulons l’égalité des droits, la dignité, la justice.

Et c’est dans ce sillon des luttes creusées ici et là-bas que le FUIQP a décidé de mettre ses pas pour continuer le combat.

Nous le savons, le racisme et les discriminations ne vont pas s’arrêter avec cette décision de justice tardive obtenue de haute lutte.

Cela s’arrêtera quand nous aurons décidé réellement de nous unir pour ne plus subir.

Et c’est dans cette perspective que le FUIQP organise avec les chibanis et d’autres compagnons de luttes, le samedi 28 avril, à la bourse du travail de Paris.

Une journée que nous avons intitulée : des politiques de racialisation aux discriminations au travail.

Il sera aussi question de comment faire face ensemble aux attaques qui se multiplient.

Une nouvelle saison arrive, il est encore temps, mais il est grand temps qu’émerge notre printemps pour un antiracisme politique.

Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *