Bloody Sunday

La mémoire des luttes

Il y a 44 ans, le 30 janvier 1972, les troupes coloniales britanniques tiraient sur une manifestation pacifiste en Irlande du Nord. La manifestation est organisée par l’Association nord-irlandaise pour les droits civiques qui est un mouvement pacifiste agissant contre les discriminations dont sont victimes 12646989_477559135765423_7530148834291169499_nles catholiques. La tuerie fait quatorze morts dont sept adolescents. On compte également de nombreux blessés. Ce jour est depuis devenu le « Bloody Sunday » (Dimanche sanglant). C’est après ce massacre que de nombreux irlandais s’engagent dans l’IRA.

On n’oublie pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *