Contre l’expulsion d’Abdourahmane Ridouane

L’État a exprimé sa volonté d’expulser du territoire français le Président de la mosquée de Pessac, Abdourahmane Ridouane, en raison de son engagement en faveur du peuple palestinien et de sa critique de la politique néocoloniale française en Afrique, notamment au Niger, son pays d’origine.


La procédure d’expulsion d’Abdourahmane Ridouane s’inscrit dans le cadre d’une politique islamophobe de répression et d’étouffement de toutes les voix musulmanes dissonantes et contestataires.


Contre cette politique de gestion coloniale de l’islam et des musulmans, le FUIQP appelle celles et ceux qui sont victimes d’islamophobie à s’organiser et à se mobiliser afin de pouvoir résister aux politiques islamophobes de l’Etat français. 


Nous refusons l’expulsion de Monsieur Abdourahmane Ridouane et de tous les acteurs de l’islam vivant sur le territoire français. 


Nous rappelons notre droit, et même notre devoir, de soutenir le peuple palestinien dans sa lutte légitime. De même, nous rappelons notre droit, et notre devoir, de dénoncer la « françafrique » qui pille les peuples africains de leurs richesses. 


Résister est un droit, coloniser est un crime!

Communiqué du Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires

26/05/2024

PS : Pétition de SOUTIEN À ABDOURAHMANE RIDOUANE, PRÉSIDENT DE LA MOSQUÉE DE PESSAC, MENACÉ D’EXPULSION PAR GÉRALD DARMANIN