Nos parents sont des géants

Après une vie d’exploitation dans les secteurs industriels les plus pénibles et les plus destructeurs de la santé, les retraités immigrés se retrouvent ensuite avec des pensions de misère les plongeant dans la précarité. Ils sont soumis à des tracasseries administratives et des

Tract-Chibani--web

entraves à leur libre circulation entre leur pays d’origine (leur pays de toujours) et le pays où résident leurs enfants et où ils ont leurs attaches (leur pays de tous les jours). Ils sont contraints à mener des luttes contre les discriminations qui les touchent à l’exemple des Chibanis de la SNCF. Le FUIQP est et sera de toutes les mobilisations pour que soit respecté la dignité de nos Chibanis et pour gagner un traitement réellement égalitaire de nos anciennes et anciens. « Dignité et égalité pour nos chibani(a) » :